Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Régions

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Pays

Couleurs

Cépage

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Maisons

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats

Types et style de vins

Au-delà de la couleur (rouge, rosé ou blanc), on peut classer les vins selon leur type (tranquille ou effervescent) ou encore leur style (sec, demi-sec, doux…). Les clés pour s’y retrouver :

Effervescent ou tranquille, une histoire de bulles


Certains vins renferment suffisamment de gaz carbonique pour provoquer une effervescence au moment de l’ouverture de la bouteille. Par opposition, tous les autres vins sont appelés « vins tranquilles ».

La caractéristique commune aux vins effervescents est donc une surpression de gaz carbonique qui se mesure et permet de distinguer :


  • le vin perlant : il contient une petite quantité de gaz carbonique, juste assez pour dégager quelques bulles ou perles ;


  • le vin pétillant : pression à 20° C de 1 à 2,5 bars ;


  • le vin mousseux : pression à 20° C supérieure à 3 bars. C’est dans cette catégorie que l’on trouve notamment les champagnes, crémants et autres vins mousseux.


Cette effervescence est due à une seconde fermentation qui s’effectue en bouteille, selon la méthode traditionnelle ou « champenoise », ou en cuve (méthode en cuve close).

Outre le Champagne, la plupart des crémants (Loire, Bourgogne, Alsace…) sont issus de la méthode traditionnelle, comme le sont les meilleurs mousseux espagnols, australiens, californiens ou italiens.


Le taux de sucre détermine le style


La différence entres les différents « styles » de vins s'étalonne sur le taux de sucre résiduel, autrement dit le taux de sucre restant après la fermentation :


  • un vin sec comporte ainsi moins de 4 grammes de sucres résiduels par litre ;


  • un vin doux se caractérise par un taux de sucre toujours supérieur à 4g/l ; il peut être demi-sec ou moelleux (12 à 45 g/l). Un vin de plus de 50 g/l rentre dans la catégorie des vins liquoreux ;


  • enfin, un vin muté est un vin de cépage rouge ou blanc obtenu par l’ajout d’alcool neutre pendant la fermentation, ce qui tue les levures et laisse une partie du sucre non transformé. On distingue deux types de vins mutés :


  • les vins de liqueur : pineau des Charentes, floc-de-gascogne, porto,


  • les vins doux naturels : banuyls, maury, rivesaltes.



Ces catégories ne tiennent pas compte de l’acidité du vin qui peut parfois altérer la perception de « douceur ». Ainsi, un vin possédant beaucoup d’acidité pourra paraître sec malgré une taux important de sucre.




L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
©2011-2017 Witradis SA - Rond Point des Vendangeurs - D1 - 33460 ARSAC- Tél : 05 56 69 08 51 - Tous droits réservés
Crédits

Crédits



Design : La Compagnie Hyperactive
Développement : Nombror
Webmaster :
Alain Souloumiac - www.photographe-gironde.fr
Frais de Port offerts à partir de 60€ d'achat