Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Régions

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Pays

Couleurs

Cépage

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Maisons

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats

Richard Leroy

Un viticulteur aussi discret que talentueux!


 

« Richard cœur des vignes »  « LEROY des vins d'Anjou »


Des jeux de mots bêtes et simples mais qui reflètent à merveille ce jeune vigneron arrivé sur le tard dans le monde fascinant du vin. C’est en 1996 que Richard LEROY, après avoir couru les plus grands vins du monde dans la capitale, prend possession de parcelles en plein cœur des Coteaux du Layon…
Amoureux des vins, de la vigne et du savoir faire des vignerons, il travailla tout d’abord dans une banque à Paris, tout en animant des cercles de dégustation (« Grains Nobles ») avant de trouver sa vocation lors d’un Salon des Vins de Loire où il découvre les Coteaux-du-layon.
C’est avec l’aide précieuse de son ami Joël MENARD du domaine voisin, le domaine des Sablonnettes, qu’il sélectionne des grains nobles et élabore son premier millésime.
A la tête d’un domaine destiné à priori à produire uniquement des vins liquoreux, Richard Leroy se tourne finalement vers la production d’une majorité de vins blancs secs, dans un souci d’éthique et de respect du terroir. Il a choisi de privilégier la bio-dynamie à toutes autres formes de culture et est désormais connu du monde de l’œnologie pour ses méthodes respectueuses, ses vins épurés et sans artifice quelconque.


Vignoble

Le vignoble s’étend sur plus de 3 ha et se situe à une vingtaine de kilomètres d’Angers, composé uniquement de Chenin.
Le vignoble est divisé en deux parcelles, l’une étant située sur le haut du coteau surplombant le Layon bénéficiant de vent et d’une exposition plein sud tandis que la deuxième est sur le bas du coteau où le vent est moins présent.
Les terroirs divergent en fonction de la situation de chaque parcelle. Le sol est peu profond, composé de graviers, de sable reposant sur des sous-sols argileux et de schistes ou de roche volcanique suivant l’emplacement de la parcelle.

Voici un petit repportage très instructif réalisé par lacledesterroirs  :






Deux cuvées en sec sont produites (les mêmes en liquoreux suivant les années):


Le Clos des Rouliers & Les Noëls de Montbenault



Richard Leroy Clos des Rouliers                                 Richard Leroy Noel de Montbenault

 



Amour et savoir-faire

C’est avec l’aide de copains et de personnes partageant la même passion du travail bien fait qu’il apprend petit à petit les ficelles du métier. Mais c’est seul qu’il travaille, sueur et acharnement ont été plus que bénéfiques, Richard LEROY est un persévérant qui sait exactement ce qu’il veut.
Le style du domaine associe élégance, fraîcheur, équilibre et persistance. Tout l’investissement humain de Richard LEROY, devenu à plein temps vigneron, et la précision de ses gestes se ressentent dans ses deux cuvées.
Ces vins sont élevés sous bois (non neufs, ayant déjà servis 2 ou 3 fois pour plus de caractère) dans l’objectif d’en faire des vins de garde.
Richard LEROY s’inscrit dans une démarche de dialogue et d'ouverture d'esprit au travers de rencontre avec des amateurs passionnés ou des débutants lors de dégustations (à l’aveugle notamment).

LEROY Richard au combat

La bio-dynamie, il la revendique. Pour lui c’est la force de la nature, le travail de l’homme et le respect du terroir qui priment sur les artifices ou les produits chimiques.
Ces 3ha, Richard LEROY en prend soin. Fervent défenseur des vignes, la culture est respectueuse et saine tout comme la vinification et l’élevage (pas de levures, pas de refroidissement).
Il combat cette étiquette, trop vite collée et un brin sectaire, de « partisan du bio », qui enferme une partie des vignerons français.


Graine de star ?


Richard LEROY, nous le savons, aime se faire discret et c’est cette notion de confidentialité que l’on retrouve également dans sa production. C’est donc en toute discrétion, qu’il a tourné en 2011 dans « La Clef des Terroirs », un film réalisé par Guillaume Bodin. Le dvd sortira au début de l’été 2012 avec pour votre plus grand plaisir, des scènes bonus coupées au montage de Richard LEROY dans ses vignes.

Concernant une actualité plus récente, vous avez certainement entendu parlé d’une BD, qui a fait un carton au dernier trimestre 2011, dont l’auteur est le talentueux Etienne Davodeau. On se demande bien ce qui a pu réunir un auteur et un vigneron ! Ces deux-là sont voisins et amis. De métier différent, ils ont en commun le même amour du travail bien fait, le partage de la connaissance et la persévérance. C’est sur ce principe qu’est basée la BD.
L’histoire est simple, le vigneron découvre le monde de l’édition, les mécanismes du dessin, l’imprimerie…tandis que l’auteur apprend, s’imprègne d’une gestuelle et d’un savoir-faire au fil du temps traversant les différents cycles de la vigne. L’un comme l’autre ont découvert un univers en vivant la passion de chacun et en allant à la rencontre d’auteurs et de vignerons passionnés par leur métier.


En lisant cette BD, l’art de la vigne et de la vinification semble simple et à la portée de tous.

Retrouvez l'histoire de la BD sur la page Facebook de l'auteur.

« Double initiation à consommer sans modération! »






 

 



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
©2011-2017 Witradis SA - Rond Point des Vendangeurs - D1 - 33460 ARSAC- Tél : 05 56 69 08 51 - Tous droits réservés
Crédits

Crédits



Design : La Compagnie Hyperactive
Développement : Nombror
Webmaster :
Alain Souloumiac - www.photographe-gironde.fr
Frais de Port offerts à partir de 60€ d'achat