Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Régions

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Pays

Couleurs

Cépage

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Maisons

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats

Provence - Corse

Bénéficiant d’un ensoleillement généreux et de terroirs proches, la Provence et la Corse doivent leur notoriété aux vins rosés. Mais de constants progrès de qualité ont amené les blancs et surtout les rouges au premier plan : aromatiques, bien constitués, ils peuvent se doter d'une personnalité propre aux grands vins de garde.

Le rosé, art inimitable de la Provence

Bordant la Méditerranée, la Provence viticole court sur près de 200 km, des Alpilles jusqu'au massif de l'Estérel.
Des sols pauvres et bien drainés, un climat ensoleillé et le Mistral, vent sec qui protège la vigne des maladies liées à l'humidité, sont les particularités de ce vignoble qui produit 88% des rosés de France et se répartit en 13 appellations :

 

 

  • Coteaux d'Aix-en-Provence, Coteaux Varois en Provence, Baux de Provence
     
  • Côtes de Provence et ses 3 dénominations de terroir (Côtes de Provence Sainte-Victoire, Fréjus et La Londe)
     
  • Les micro - terroirs de Bandol, Cassis, Palette et Bellet,


 

Si tous les vins de Provence partagent un caractère méditerranéen affirmé, chaque appellation possède sa propre typicité.

Spécialiste historique des rosés limpides, fruités et généreux, le vignoble provençal n'en produit pas moins quelques rouges remarquables, comme le Bandol, riche et structuré, pouvant vieillir plusieurs années en cave.

Les principaux cépages

   

   

   

   

 


La Corse mise sur ses cépages


La multiplication des pentes et des coteaux, inondés de soleil mais maintenus dans une relative humidité par l'influence maritime, explique que la vigne soit présente tout autour du littoral corse. L’île de Beauté compte 9 AOC pour 7 000 hectares de vignoble :


  • 2 appellations principales, Ajaccio et Patrimonio,
     
  • 5 AOC « Corse » (Calvi, Sartène, Figari, Porto Vecchio, Coteaux du Cap Corse),
     
  • l’appellation Vin de Corse,
     
  • l’appellation Muscat du Cap Corse pour les vins doux naturels.
     
La vraie spécificité de la Corse réside toutefois dans la typicité de son encépagement. Associés à des cépages importés, on trouve plusieurs cépages locaux parfaitement adaptés aux conditions naturelles :
  • le niellucciu, cépage traditionnellement cultivé en corse, est originaire de Toscane où il est connu sous le nom de Sangiovèse. Il est majoritaire dans les vins de Patrimonio, auxquels il apporte équilibre, densité et bouquet.
     
  • le sciaccarellu, probablement le plus corse des cépages insulaires puisqu'il n'existe… qu'en Corse ! Il règne en maître dans la Corse granitique de l’ouest et donne naissance à des vins assez souples, d’une grande finesse et d’un bouquet poivré.
     
  • ancien cépage blanc de la Méditerranée, très présent en Italie, le vermentinu est à l’origine d’un vin blanc très typé aux arômes floraux.

Les principaux cépages

   




L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
©2011-2017 Witradis SA - Rond Point des Vendangeurs - D1 - 33460 ARSAC- Tél : 05 56 69 08 51 - Tous droits réservés
Crédits

Crédits



Design : La Compagnie Hyperactive
Développement : Nombror
Webmaster :
Alain Souloumiac - www.photographe-gironde.fr
Frais de Port offerts à partir de 60€ d'achat