Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Rouges

Blancs


Rosés

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Régions

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Pays

Couleurs

Cépage

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats
Fermer

Maisons

Types

Millésimes

Budgets


Afficher les résultats

Savoir lire une étiquette

L’étiquette est au vin ce que le générique est à un film ! Le consommateur a donc tout intérêt à savoir décrypter l’ensemble des mentions obligatoires et facultatives qui y figurent.

Les mentions obligatoires


La première mission de l’étiquette est de nous renseigner sur la provenance du vin et son appartenance à l’une des catégories réglementées :
  • les vins de table. Ces vins ont droit à la dénomination "vin de France" s’ils sont d’origine exclusivement française (vin issu d’une même région ou de vins de régions différentes). Ces vins portent la dénomination "mélange de vins de différents pays de la Communauté européenne" s’ils se composent d’un assemblage de vins de pays de l'UE ;
     
  • les vins de pays caractérisés par une provenance géographique. Le vin de pays doit provenir de raisins récoltés et vinifiés dans la zone de production dont il porte le nom (« Vin de Pays de l’Aude », « Vin de Pays d’Oc », « Vin de Pays des Cévennes »…).
     
  • les vins de qualité produits dans des régions déterminées (VQPRD) parmi lesquels figurent :
    • les Vins Délimités de Qualité Supérieure (VDQS), dont l’aire de production est délimitée. Ils constituent une catégorie intermédiaire entre les vins de pays et l’AOC ;
    • l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) qui garantit une délimitation parcellaire (notion de terroir) avec des règles de production plus strictes que celles des VDQS. C’est désormais un concept de l’Union Européenne sous le sigle équivalent d’AOP (Appellation d’Origine Protégée)

Sont également obligatoires les mentions concernant :

  • le nom de l’embouteilleur, de l’expéditeur ou de l’importateur ;
  • le volume du vin contenu dans la bouteille ;
  • la présence d’ingrédients spéciaux ou autres substances qui sont à l’origine d’allergies ou d’intolérances alimentaires chez les consommateurs ;
  • l’indication de la teneur en alcool.


Mentions facultatives et capsules CRD

D’autres informations, facultatives mais soumises à la réglementation,
peuvent compléter l’étiquette :

  • le nom (du château, du cru, du domaine ou de la marque) ;
  • le millésime. A noter : les vins de table ne sont pas autorisés à porter de millésime ;
  • la mention « Grand Vin ». Quand elle figure, elle doit obligatoirement être suivie de l’AOC la plus générale à laquelle le produit peut prétendre ;
  • la couleur et le type (ex : vin blanc sec).

La capsule CRD (Capsule Représentative de Droit) est une capsule-congé ornée du sceau de Marianne. Sa couleur permet de distinguer la classe d'un vin :

Verte Vins répondant à la définition des vins de qualité produits dans des régions déterminées (VQPRD) qui comprennent, notamment, les appellations d'origine contrôlée (AOC) et les vins délimités de qualité supérieure (VDQS)
Bleue Les autres vins (Vins de pays et Vins de table)
Orange Alcools intermédiaires bénéficiant d’une appellation d’origine contrôlée
(Vins spéciaux, Vins doux naturels et Vins de liqueur)
Jaune Le cognac et l’armagnac
Grise Autres produits intermédiaires (ratafia...)
Rouge Le rhum traditionnel des DOM
  Blanche Autres alcools

 



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération
©2011-2017 Witradis SA - Rond Point des Vendangeurs - D1 - 33460 ARSAC- Tél : 05 56 69 08 51 - Tous droits réservés
Crédits

Crédits



Design : La Compagnie Hyperactive
Développement : Nombror
Webmaster :
Alain Souloumiac - www.photographe-gironde.fr
Frais de Port offerts à partir de 60€ d'achat